Responsable du pôle formation et entraîneur des U17 Nationaux, Habib Sisbane revient sur la stratégie du club pour sa formation.


 

Habib, est-ce qu’on peut revenir sur ton parcours d’entraineur ?

Habib Sisbane : « Bien sûr, j’ai commencé à entrainer à l’AS Villeurbanne Football avant de rejoindre l’AS Monchat où j’ai fait toute ma formation. J’y ai passé tous mes diplômes fédéraux jusqu’au BMF et j’ai fini comme Directeur Sportif du club. Mohamed Metoui, le Directeur Technique de Lyon – La Duchère m’avait déjà contacté en 2020 pour le rejoindre, mais j’avais un dernier challenge à terminer avant de venir sur le Plateau. En 2021, j’ai rejoint La Duchère pour entrainer les U17 Nationaux et j’ai rapidement pris la responsabilité du pôle formation. »

 

Tu nous parles de nouvelles fonctions, par quoi ça se traduit ?

HS : « Mon travail en tant que responsable du pôle formation est de structurer nos équipes jeunes de U16 à U18. C’est-à-dire la mise en place d’une méthodologie de travail, d’un suivi des joueurs et de l’encadrement des coachs. C’est un peu ce que je faisais à l’AS Montchat avec les créations des différents pôles. »

 

Est-ce que tu vas effectuer des changements pour cette saison ?

HS : « Effectivement, il va y en avoir plusieurs ! Premièrement, je veux intégrer du sang neuf avec des éducateurs qui ont la philosophie du club… On a par exemple Sekhou Samaté et Sofiane Benmehaiaoui qui prennent les rênes avec Jamy Beaufrere de nos U18 R1. Marcelo Collazos sera mon adjoint sur les U17 Nationaux et nous serons accompagnés de Christopher Gallo. Concernant les U16 R1, nous avons réussi à faire venir Gaël Jeanney du Clermont Foot 63 et il aura comme adjoint Rachid Benbelaid et Soham Quici comme préparateur physique. Ouvrir le pôle a de nouvelles compétences va nous permettre de proposer aux jeunes de nouvelles pédagogies, et ça… Je pense que ça ne peut leur être que bénéfique ! Nous souhaitons vraiment mettre en place au sein de notre formation une méthodologie de travail commune et avec, sur les grands principes, des projets de jeu communs. On veut former des joueurs qui ressortent avec une formation de qualité tant sur les volets sportifs, physiques et éducatifs. »

 

Quels vont être les objectifs de cette saison ?

HS : « Nous allons moins attendre des résultats pour nos U16 que pour nos U17 et U18. Notre stratégie est désormais d’intégrer des joueurs par la première porte et qu’ils en sortent par la dernière. Cela ne nous intéresse pas de voir arriver et partir des joueurs dans chaque catégorie. Les trois équipes du pôle vont travailler main dans la main pour qu’il y ait une continuité avec le pôle post-formation. Nous voulons proposer à nos équipes seniors des joueurs de qualités formés au club. »

 

Tu es également coach des U17 Nationaux, comment se déroule la préparation ?

HS : « Très bien ! On a repris les entrainements le 16 juillet dernier pour six semaines de préparation. On préfère mettre en place un format plus long, car ça nous permet de connaitre les joueurs et de d’approfondir les liens entre eux. On leur propose une prépa progressive et de qualité. Cinq matchs de préparation sont programmés, on en a effectué un premier face au Andrézieux-Bouthéon FC dernièrement qui s’est terminé sur le score de 1-1. Si je devais faire une évaluation, je pourrais dire que nous nous sommes plutôt bien comportés dans les différentes phases du jeu. On a été bon sur les ressortis de balles et sur l’animation offensive. Les joueurs m’ont proposé un jeu intéressant qu’il va falloir encore perfectionner notamment sur le déséquilibre. Samedi, on pourra refaire un bilan après la rencontre face au GF38. Le jeudi 11 août, grâce au club, on a la possibilité de partir en stage à Hauteville, je pense que ça va être le bon moment pour progresser sur certains points et travailler la cohésion. En plus des séances d’entrainements et des réunions tactiques, on va faire plusieurs activités comme une randonnée de survie ou du VTT… Il nous reste peu de temps car la première journée approche ! Le 28 août prochain, on reçoit Gazélec FC Ajaccio

 

 

Ton souhait est donc d’intégrer un maximum de U16 dans ton effectif cette saison ?

HS : « Exactement. Quand je fais le bilan aujourd’hui, on a seulement trois recrues extérieures au club et quatre U17 qui étaient surclassés. Les joueurs qui montent ont pour beaucoup déjà participé à des séances donc je les connais bien et cela va être un vrai plus pour attaquer le championnat. Avec Lazhar Benharrat et Martin Paz, on leur a proposé une acclimatation qui ne peut être que bénéfique pour le début de saison.

 

Un beau parcours la saison précédente, quels sont tes objectifs cette année ?

HS : « C’est vrai qu’on a fait un beau parcours dans un championnat post-covid qui contenait beaucoup de clubs professionnels.  On en a battu quelques-un comme l’OGC Nice ou l’AS Monaco et on a dominé les autres clubs amateurs. Le point le plus important, c’est qu’on a très peu perdu à domicile et de mémoire, les trois défaites concédées sont par des clubs professionnels. Je pense qu’on peut faire une bonne saison, car les liens qu’on a mis en places avec les U16 la saison précédente vont être un vrai atout. Il faut qu’on prenne le plus de points et assurer le maintien très rapidement. Mais, avant les résultats, je veux surtout permettre à mes joueurs de se développer individuellement et collectivement. Je souhaite que la catégorie U17 National soit une étape pour leur permettre d’aller au-dessus et de sortir des bons joueurs. »

 

Habib Sisbane